Barracuda

Le barracuda tropical semble s'installer sur la durée sur les rivages de Méditerranée. De plus en plus nombreux et de plus en plus gros au fil des années, les barracudas font le bonheur des pêcheurs au lancer qui le traquent le long des digues et des jetées du Var et des Alpes-Maritimes, avec de nombreuses prises qui atteignent les 7 kilos. De quoi motiver plus d'un pêcheur !!

Dernière mise à jour le vendredi 01 avril 2011

1

Habitudes et comportement

Le barracuda est un poisson côtier qui vit en bans plus ou moins denses en fonction de la taille des individus qui le composent. Les bans sont généralement composés d'individus de taille équivalente. Les barracudas s'attaquent parfois les uns les autres et les petits évitent logiquement la compagnie des plus gros. On les observe en journée au petit large, le long des tombants, autour des récifs et des îles sur des fonds de 15 à 40 mètres sur les zones exposées à des courants réguliers. Les poissons se rapprochent des côtes en petits groupes à la nuit tombée. Les poissons se mettent en chasse dès la tombée du jour et n'hésitent pas à rentrer dans les ports ou à s'aventurer au ras des digues et de jetées qui donnent sur le large.

2

Alimentation

Le barracuda est un poisson chasseur qui se nourrit essentiellement de proies vivantes, poissons et céphalopodes. C'est un nageur très rapide qui produit des attaques fulgurantes sur ses proies. Les petits spécimens de type anchois ou sardinelles sont avalés d'une traite, mais le barracuda s'attaque aussi à des proies beaucoup plus grosses, parfois à taille égale (on pique parfois de petits barracudas de la même taille que le poisson nageur utilisé). Ainsi, un mulet d'un kilo ou encore un beau calamar n'est pas l'abri d'une attaque d'une petit barracudas de poids équivalent.

3

Techniques de pêche du barracuda en Méditerranée

Pêche au lancer du bord (poissons nageur à bavette montés sur une crinelle d'acier)

Du bord, le barracuda se pêche au lancer de leurre, avec des poissons nageurs principalement, ou encore au poisson mort manié, avec un petit muge ou une bogue présenté une monture articulée. La pêche au vif au flotteur donne aussi de bons résultats, mais elle demande toute une organisation et des vifs en quantité suffisante. Le barracuda est un chasseur rapide doté de dents impressionnantes, en forme de croc et tranchantes comme des couteaux. Il attaque ses proies par derrière, en s'efforçant de les sectionner d'un coup de dent lors du premier contact et se retourne ensuite sur la prise pour en finir les morceaux. Un mode de prédation différence de celui du loup qui gobe ses proies sans les découper au préalable. Une donnée à bien prendre en considération en particulier pour la pêche au lancer de leurre : Il vaut mieux rendre la main à la première frappe et attendre la seconde pour actionner un ferrage énergique.

Ce poisson qui semble d’origine exotique pour bien des pêcheurs est en fait présent en Méditerranée depuis longtemps. Depuis quelques années, sa population ce cesse de croitre et semble s’étendre sur nos côtes. Une bonne opportunité de capturer un magnifique poisson de sport pour tous les amateurs de pêche aux leurres !

Voir l'actualité

Pêche au lancer en bateau (sur les chasses)

Pêche au vif (au flotteur de nuit dans les ports ou le long des jetées).

Pêche à la traîne (downrigger, monel ou pêche exotique)

Pêche d'un Barracuda en Méditerranée Pêche d'un Barracuda en Méditerranée

© Top Fishing, T: 04 42 10 93 20 - Les Terrasses du Port - 13960 Sausset-les-Pins (France) - N°Siret : 40210676900010