Bogue

La bogue fait partie de la famille des sparidés : elle y tient le rôle ingrat de la cousine indésirable. Loin d'être recherchée par les pêcheurs, la bogue est même plutôt fuie comme la peste par les amateurs de beaux poissons. Véritables parasites, les bogues n'ont pas leur pareil pour vous pourrir une partie de pêche en dévorant dans la minute des esches destinées à des poissons plus prisés. Une véritable plaie lorsque vous pêchez le marbré de nuit à la cordelle par exemple. Lorsque rentrent les bancs de bogues, beaucoup de pêcheurs plient les cannes et rentrent à la maison. Très amusantes à pêcher pour les enfants lorsqu'ils sont bien présentes les bogues représentent un excellent poisson d'initiation qui pourra également permettre la capture de beaux poissons (loup, denti) utilisée en vif.

Dernière mise à jour le vendredi 01 avril 2011

1

Habitudes - Comportement

Les bogues vivent en bancs sur les petits fonds côtiers en saison chaude et plus profond, jusqu'à une centaine de mètres, en automne et en hiver. On les observe sur tous les les types substrats et à tous les étages de la couche d'eau. Peu regardante sur le menu, la bogue ne montre aucune réticence particulière vis-à-vis des montages à partir du moment où ils présentent quelque chose de comestible en bout de ligne.

2

Alimentation

La bogue est un poisson mange-tout par excellence. Elle se nourrit de micro organismes, de crustacés et déchets organiques et se pêche avec tous les appâts possibles : vers, chair de coquillage, de poisson, de céphalopode, de crustacés, pâte, pain, algue, ...

3

Techniques de pêche

En règle générale, on ne recherche pas la bogue de façon spécifique. La tendance serait plutôt à la fuite... Pour s'amuser ou pour s'initier à la pêche en famille, on pourra s'employer à la pêcher au flotteur avec une canne à coup ou avec un petit lancer.

© Top Fishing, T: 04 42 10 93 20 - Les Terrasses du Port - 13960 Sausset-les-Pins (France) - N°Siret : 40210676900010