Madaï

Cette technique a été crée au Japon par M. IZUMI dans la baie d’OZAKA, à  Kobé. Beaucoup plus fine et subtile que le jig, elle permet de pêcher de beaux poissons comme les dentis, les pagres ou autres poissons de fond sur  ligne fine (de 30 / 40 lb jusqu’à …16 lb!)

Dernière mise à jour le lundi 02 janvier 2012

1

Et un chapon de plus au madaï !

Le Madai

Ces leurres sont censés imiter de petits poulpes évoluant prés du fond. Ils sont munis d’assist hooks légers qui sont facilement aspirés par les prédateurs lors de l’attaque. La jupe est constituée de brins en silicone qui se gonfle et se rétracte dans l'eau en créant un effet de volume très attractif. Des trailers longs en silicone vibrent et ondulent à la moindre animation et figurent les pattes du céphalopode.

Les espèces visées par ce type de leurre sont en priorité les espèces benthiques comme les pagres,  les dentis, les chapons mais il est aussi possible de toucher des sérioles, des loups (nommés là-bas "suzukis").

Nous noterons que le vrai nom de ces leurres au Japon est « Tai-ruba » mais que les premiers importés en Europe mentionnaient les termes « Tai-jigs et « Madaïs jigs », d’où la généralisation de cet abus de langage.

2

Les chapons adorent les madaïs!

La technique

Ce type de technique a été initialement prévu pour des pêches dans moins de 50 m de fonds. Mais avec les madai jigs pouvant désormais peser jusqu’à plus de 300 gr, sa pratique dans des fonds supérieurs à 100/ 150  m est tout à fait possible (un ensemble plus lourd sera alors recommandé). Elle est parfaite pour les poissons difficiles et éduqués dans des zones très pêchées grâce à la finesse des lignes utilisées et à la présentation très réaliste de ces leurres.

Ce leurre se manie essentiellement à la verticale pour une attractivité maximale. Au besoin, augmentez le poids du leurre si la dérive ou les courants sont plus forts. Le moindre angle dans votre fil fait que vous traineriez le leurre sur le fond sans l'amplitude de mouvements verticaux souhaités. Votre leurre est alors moins attractif et surtout vous multipliez les risques d'accrocher en trainant au ras du fond parmi les roches! Ainsi, l'angle de votre fil par rapport à votre canne doit se rapprocher le plus possible de 45 °.

La variété des prises est un des avantages de cette technique! La variété des prises est un des avantages de cette technique!

3

Maniement d'un madaï

La technique consiste à faire sautiller le leurre avec une amplitude plus ou moins forte (50 cm à plus de 2 m). Il ne faut pas hésiter à varier les animations afin de le rendre plus « vivant » avec de soudaines accélérations, des tremblements, etc. C’est une forme de dandine où le jeu consiste à faire sauter le leurre au ras du fond de roches en roches. L’animation peut se faire aussi bien avec des tirées et des relâchers sur la canne que par une simple récupération au moulinet. L’essentiel est de coller le plus possible aux reliefs du fond. Sur un substrat propre et peu encombré, il est même possible de "gratter" en laissant de temps en temps le madai trainer au fond grâce à la dérive. De petits nuages de sables ou de particules attisent la curiosité du prédateur en lui faisant penser à une proie en train de se nourrir. Mais attention de le faire sur des fonds sableux et non sur de la roche sous peine d'accroche immédiate.

Un autre maniement nous vient du japon :

Dés l'impact sur le fond, il faut immédiatement mouliner pour remonter le madai jig. Le principe est en fait d'intriguer le poisson en créant un véritable choc sur le fond avec le leurre. Il suffit alors de le ramener linéairement au moulinet, lentement, sans à coup et surtout sans pauses. La remontée soudaine cherche à provoquer chez le prédateur un reflexe d'attaque. Un carnassier est comme programmé pour attaquer ce qui fuit, ne l'oublions pas. Le poisson voit l'objet de sa curiosité en train de fuir en remontant vers la surface, ce qui l'incite à l' attaquer. Tout se passe comme si ces poissons benthiques (habitués au fond) voulaient intercepter cette proie avant qu'elle n'atteigne des couches d'eau qu'ils ne peuvent franchir sans risquer la décompression. Toute l'astuce de cette animation tient là.

Denti de 4,5 kg Denti de 4,5 kg

4

Une pêche pour tous !

La pêche au madai offre l’avantage d’être beaucoup moins contraignante et physique que le jig lourd. Il faut avouer que manier un ensemble 50 lb et un jig de plus de 200 gr sous un soleil de plomb peut être très fatiguant. Alors que le maniement d’un jig est rapide et violent, celui du madai est beaucoup plus doux. De même, les diamètres utilisés étant plus fins, la prise au courant est moindre et autorise une pêche avec des leurres ayant un poids réduit. Une pêche simple, accessible à tous et qui rapporte des poissons magnifiques : L’essayer c’est l’adopter !

Madaï Kabrax Megabass Madaï Kabrax Megabass

5

Sélection de Madai Jigs

  • Wasabi Hart : Madai-jig très imitatif d'un petit poulpe. Œil à facette. Couleurs métallisées. Jupe très fine et longue comparées à d'autres qui permet des animations minimalistes. Existe en 20 / 35 / 50 / 70 / 90 / 120 / 150 / 200 gr
  • Salty rubber Duel (distribution Flashmer) : Un grand classique! Corps aux reflets holographiques du plus bel effet et œil phosphorescent. 20, 40, 60 et100 gr.
  • Water jig DELALANDE : A la particularité de posséder une tête banane donnant au madai jig un mouvement pendulaire très attractif. Un leurre aussi efficace qu’économique ! Existe de 20 à 350 gr
  • Kabra Megabass : Un madai jig à la finition absolument magnifique. Un must ! Existe en 50, 65 et 80 gr
Une canne Casting spécifique est un avantage certain! Une canne Casting spécifique est un avantage certain!

6

Cannes pour la pêche Madaï

  • Saltiga Bay Jigging Daiwa : Une canne dont le scion doux permet un maniement souple de votre madaï. Elle possède néanmoins une réserve de puissance considérable. Le top !
  • Tataki Italcanna : D’une incroyable légèreté : un véritable fleuret. L’animation des madaï est ultra précise et très peu fatigante. Vous serez étonnés par la résistance à la traction qui est phénoménale ! Une merveille !
Tournament 8 Braids Daiwa Tournament 8 Braids Daiwa Tournament 8 Braids Daiwa Tournament 8 Braids Daiwa

7

Tresses pour le Madaï

Pour cette technique, on privilégiera les tresses graduées de 16 à 30 lb. Dans les fonds les moins importants (moins de 20/30m) et les moins encombrés, il est possible d'aller jusqu'à moins de 16 lb. On visera alors dentis, pagres, chapons ou poissons de roche avec des leurres légers. Ces tresses possèdent généralement un changement de couleur tous les dix mètres. Certaines possèdent même des marques supplémentaires tous les 5 m, voir tous les mètres, ce qui s'avère très pratique. Car même avec un bon sondeur, celles-ci permettent de savoir très précisément combien de mètres ont été récupérés quand on veut ne prospecter qu'une seule couche d'eau. En animation d'un madai jig, elles permettent de mieux apprécier les différences de niveaux, même infimes.

  •  WFT KG Strong Multicolore : Du 12/100 au 32/100. A noter : le 12 et 18/100 ont un changement de couleur tous les dix mètres. Au-delà de ce diamètre, le changement de couleur est tous les 25 m. Rapport diamètre / résistance impressionnant : 18/100 correspond à 48 lb ! Existe en 300 et 600 m
  •  10 X 10 Max power Varivas: Tresse 8 brins. 10 couleurs. Changement tous les dix mètres. 11, 15, 17 et 20 lb.
  • 8 Braid Tournament Daiwa : Tresse 8 brins ultra fine et d'une douceur exceptionnelle. De 20 à 85 lb.
  • Power pro Depth Hunter: 5 Couleurs. Changement de couleur tous les 10 m. Une valeur sure reconnue de tous! Du 6/100 à
  • Abysses Powerline : Tresse 8 brins. 5 couleurs. Changement tous les dix mètres. 10 à 60 lb en 150 m. 30 à 120 lb en 300 et 600 m 36/100, en 150 et 300m.

 

Une incroyable résistance linéaire! Une incroyable résistance linéaire!

8

Fluorocarbones recommandés pour la pêche au Madaï

Son utilisation est essentielle en bas de ligne dans des puissances de 16 à 40 lb. Le principe est de mettre un bas de ligne plus résistant que le corps de ligne mais on peut dans les recherches les plus fines mettre les mêmes résistances (ex: 16 lb).

 Dans une prospection très proche de fonds rocheux, son excellente résistance à l'abrasion est un avantage certain. De même, l'indice de réfraction très proche de celui de l'eau (1,33) lui assure une plus grande discrétion aux yeux des poissons. Nous n'irons néanmoins pas avancer qu'ils sont invisibles car les différences de diamètres ont leur importance, surtout en méditerranée. Ce sont souvent les lignes les plus fines qui trompent les poissons !

Une pince sert aussi à enlever sans risques les hameçons! Une pince sert aussi à enlever sans risques les hameçons! Un ensemble anneau soudé / anneau brisé est sécurisant Un ensemble anneau soudé / anneau brisé est sécurisant

9

Accessoires

L'utilisation de lignes aussi fines ne laisse aucune part à la moindre faiblesse dans la ligne ou dans le système d'attache du leurre. On peut utiliser une agrafe classique avec les madai-jigs les plus légers (jusqu'à 80 gr) mais il faut qu'elle soit solide (80 lb minimum)! Mais avec les chocs répétés lors d'une animation soutenue, le mieux est d'utiliser:

  • Anneau soudé + anneau brisé
  • Emerillon + anneau brisé (Evite de faire vriller la ligne)

Privilégiez donc les anneaux de qualité dans les grandes marques : Owner, Decoy, Varivas

Il est à noter qu'une pince à anneau brisée est alors indispensable.  Le mieux est de la porter sur soi pour changer rapidement de leurre. Elle servira aussi efficacement à retirer l'hameçon de la gueule du poisson en toute sécurité, à couper un bas de ligne, écraser les ardillons, etc. Nous vous le disons depuis longtemps. Pour le prix d'un leurre, une pince est indispensable! Choisissez là muni d’une housse et d’un cordon étirable afin de l’avoir toujours avec vous à la ceinture :

© Top Fishing, T: 04 42 10 93 20 - Les Terrasses du Port - 13960 Sausset-les-Pins (France) - N°Siret : 40210676900010