Lancer (spinning)

Après des débuts plutôt timides, la pêche au lancer de leurre a connu une véritable explosion en Méditerranée. Si les loups sont toujours  aussi difficiles à piquer en pêchant au leurre, on s’est aperçu en les recherchant régulièrement et en affinant les techniques qu’il y avait de nombreux poissons chasseurs à piquer et qu’ils se révélaient tout aussi passionnants à pêcher : Barracudas, sérioles, liches, oblades, sévereaux, orphies, sont en effet autant d’adversaires susceptibles d’être piqués en pêchant au leurre.

Dernière mise à jour le lundi 02 janvier 2012

1

Le lancer lourd ou la pêche à la bulle :

Le lancer lourd se pratique avec de longues cannes de 3 à 4 m en général par gros temps et face au vent : C’est la technique reine pour pêcher des loups au lancer en Méditerranée. En fonction des postes et des leurres proposés vous pourrez aussi piquer de gros sars dans l’écume, des limons, des sévereaux, des oblades, … Pour lancer face au vent, on utilise des lests flottants assez massifs de 60 à 80 grammes en moyenne (le Bulrag par exemple) qui permettront de propulser  de petits poissons nageurs ou des leurres souples à têtes plombées de 5 ou 10 grammes.

La canne doit être suffisamment longue pour pouvoir lancer des bas de ligne d’1m50 minimum et aussi de permettre aux pêcheurs de se tenir le plus possible en retrait du bord pour des raisons de sécurité. C’est en général par forte houle que l’on pêche le loup et de nombreux postes exposés aux vagues se  révèlent potentiellement dangereux. Si en plage, se prendre une grosse vague n’a rien de dramatique, il n’en va pas de même sur les postes en surplomb où une chute, dans les rochers ou pire dans l’eau, peut avoir des conséquences tragiques.

Thon au jig minnow (poisson monté sur le bateau pour mesure. Bague à bord) Thon au jig minnow (poisson monté sur le bateau pour mesure. Bague à bord)

2

Quelle canne pour la bulle ?

Le lancer léger au contraire se pratique avec des cannes plus courtes, 2m40 à  3m en moyenne, aussi fines que nerveuses. Elles sont utilisées pour propulser de petits leurres sans lest additionel. On parle aussi de pêche en direct. Comme pour le lancer lourd, on utilisera des petits poissons nageurs ou des leurres souples auxquels viennent se rajouter la famille des leurres de surface comme les poppers, poisson à hélices, stick-baits et celle des leurres de profondeur comme les cuillères et les petits jigs à lancer. L’idéal est de posséder des modèles de tous les types pour pouvoir s’adapter aux humeurs des poissons et prospecter de façon méthodique et rationnelle tous les étages de la couche d’eau. Très réactives, les cannes de lancer léger permettent d’animer les leurres techniques à la perfection si bien qu’on s’éclate à les faire nager même si l’on ne prend pas de poisson.

Si les premiers pas des pêcheurs aux leurres se révèlent parfois décourageants, en particulier pour celui qui veut capturer des loups en priorité, la pêche au lancer offre néanmoins des possibilités très variées et réserve des plaisirs inégalés que tous les pêcheurs doivent absolument connaître. La sensation des attaques en direct, canne en main, valent à elles seules la peine d’insister. Avec un peu de patience et d’obstination, vous attraperez certainement, vous aussi le virus de la pêche au leurre.

Philippe Guigo un vrai passionné ! (Oct. 2015) Philippe Guigo un vrai passionné ! (Oct. 2015)

© Top Fishing, T: 04 42 10 93 20 - Les Terrasses du Port - 13960 Sausset-les-Pins (France) - N°Siret : 40210676900010