Été 2012 : Les poissons enfin là  !

Au niveau de la pêche, ce début de saison 2012 fut certainement un de plus étranges que nous ayons eu depuis longtemps!

Ce printemps a été caractérisé par une température moyenne bien inférieure à ce qu'elle aurait dû être, influant naturellement sur la température de l'eau et donc, sur tout le cycle de reproduction. De même, un temps très maussade voire pluvieux pendant plusieurs mois, nous a bien souvent contraint de repousser nos sorties.

Dernière mise à jour le jeudi 05 juillet 2012

1

Généralement, les loups reviennent à la cote à la sortie de leur fraie fin mars, début avril. Or la plupart des pêcheurs aux leurres du bord ont fait le même constat : Les poissons se sont fait attendre longtemps. Il n'était d'ailleurs pas rare, même en mai, de ne pouvoir toucher du loup que par grand fonds. Heureusement, ils sont désormais revenus en nombre à la cote et ce, pour notre plus grand plaisir !

Au niveau des dentis, les comptes rendus des plongeurs sous marins ne laissaient eux non plus aucune ambigüité: Sur la plupart des épaves sur lesquelles ils ont plongé, leur retour ne s'est déroulé que depuis peu. Un retard de presque deux mois dans certaines régions! Certaines ont néanmoins pu tirer leur "épingle du jeu "durant ce printemps. Les alpes maritimes ont ainsi vu le retour des poissons plus tôt que dans bien des régions, même si beaucoup ont constaté que les barracudas n'avaient commencé leur reproduction que tard dans la saison. L'Hérault a de son coté connu un retour massif de loups, plus spécialement dans ses étangs marins.

2

Mais si ce début de saison fut difficile, nous pouvons enfin l'oublier. La vie revient en effet sur nos côtes dans des proportions intéressantes. Partout, les chasses réapparaissent et nous pouvons ressortir les cannes afin de profiter de notre loisir préféré! 

Ce décalage très important fut certainement lié au printemps 2012 anormalement froid. La reproduction des poissons fourrages ayant été retardé, les prédateurs attendaient que la manne de nourriture atteignent une taille suffisante pour quitter les grands fonds. Et c'est désormais le cas! En mer, ce que les méditerranéens nomment "la mange" revient et les boules croisées en bateau sont parfois de tailles conséquentes. Ces alevins sont désormais présents en grand nombre même si leur taille reste singulièrement petite. En effet, certains ne dépassent pas le centimètre alors que nous sommes en été ! 

Résultat : Les chasses sont trompeuses car bien souvent, tous les prédateurs sont présents en même temps, du plus petit…au plus gros! Ce qui pourrait paraitre être une chasse de sévereaux voit souvent des loups se mêler au festin. N'oublions pas non plus que dans ce grand cycle alimentaire, les plus petits chasseurs peuvent aussi devenir les chassés.

3

Tout récemment, un pêcheur au lancer s'amusait sur une chasse d'oblades en surface. Il n'y avait pas 10 mètres de fonds et celle-ci se déroulait à quelques encablures de la côte. Quelle ne fut pas sa surprise de prendre un denti de plusieurs kilos au milieu d'oblades! 

Nous vous conseillons donc de ne pas oublier vos plus petits casting jigs! Privilégiez ceux dont le rapport poids/taille est le plus favorable au lancer tout en ne dépassant pas les 7/8 cm. Les prédateurs, même les plus gros se focalisant sur de toutes petites proies, vos leurres doivent tout simplement correspondre à la nourriture en présence. Vous constaterez que les résultats sont spectaculaires! Alors que la plupart des pêcheurs s'obstinent avec des leurres trop gros par rapport aux proies chassées et enchainent les lancers sans aucune prise, vous pourriez bien faire des jaloux! D'ailleurs, l'eau se réchauffant désormais rapidement, le retour des pélagiques comme les pélamides, liches, etc. ne devrait pas tarder. 

Donc n'oubliez pas : Même la plus petite chasse peut vous réserver son lot de surprises. Alors accrochez vous bien à vos cannes!

4

Sur la Côte Bleue, un grand nombre de pêcheurs pratiquant les pêches verticales nous ont fait part de belles prises réalisées ces dernières semaines. Un leurre en particulier a enregistré de trés bons résultats : le big fin HOTS en coloris rose. Cet inchiku est idéal pour les fonds rocheux entre 15 à 110 m de fonds. L'animation consiste à suivre le relief du fond en effectuant des petites tirées ainsi que de soudaines accélérations. Il est même possible de le jigger jusqu'au bateau avec des jerks très courts. Notre team a ainsi capturés de nombreux dentis, pagres ainsi que des galinettes. Il nous a même été relaté il y a peu, la prises de sérioles avec cette technique. 

© Top Fishing, T: 04 42 10 93 20 - Les Terrasses du Port - 13960 Sausset-les-Pins (France) - N°Siret : 40210676900010

>