Penn Slammer 3, retour sur le devant de la scène

Bonne nouvelle ! le Slammer est de retour sur le devant de la scène et apparemment, il n’est pas venu pour faire de la figuration.

Dernière mise à jour le jeudi 29 septembre 2016

1

Pack Shot du Penn Slammer III

L'art de faire du neuf tout en profitant d'un nom mythique

Pas suffisamment armé pour la guerre des moulinets spinning très haut de gamme, le TRQ spin tire sa révérence. Pas vraiment de deuil chez Penn, la marque a tiré des enseignements de ce demi-échec… le modèle ne sera pas remplacé afin de laisser sa chance à un nouveau challenger. C'est en quelque sorte, Sugar Ray Leonard (boxeur mi-lourd) venant dans la catégorie reine défier les meilleurs.

L’américain continue la « Spinfisher-isation » de sa gamme. Il faut dire que Spinfisher est une réussite totale : le taux de satisfaction client et les ventes atteignent des records. Dans l'optique de proposer un moulinet spinning capable d’affronter les conditions de pêches les plus fortes du bord ou en bateau, Penn a cherché dans ces tiroirs un modèle illustre, pour lui insuffler une nouvelle jeunesse.

Slammer est une ancienne série de moulinet chez Penn qui avait la confiance des capitaines de charter dans le monde entier. La dernière version en vente (jusqu’en 2010 nous semble-t-il), était dotée d’un frein relativement moyen, et sa disparition s’est fait dans une relative discrétion, sans douleur ni peine. 

Dans la langue de Shakespeare, ou plutôt dans son argot, sachez que slammer signifie « taule » (prison), tandis que le verbe to slam renvoie plutôt à l’idée d'émettre « un bruit violent » comme « claquer la porte ». Pour terminer sur une note plus positive, sachez que le terme renvoi aussi à « une victoire écrasante », si vous êtes un expert du basket pensez à un Slam Dunk. Un nom donc, qui ne cherche pas la discretion.

Côté design, Penn reprend les codes stylistiques qui fonctionnent bien sur le Clash et le Battle II : métal noir dominant, relevé de quelques touches de doré. En main, le moulinet a un aspect solide, bien fini, ce qui valorise efficacement ce look un peu clinquant.

Une nouvelle mécanique étanche Une nouvelle mécanique étanche Penn Slammer III vue de 3/4 Penn Slammer III vue de 3/4 Penn Slammer III de profil, affiche une belle poignée Penn Slammer III de profil, affiche une belle poignée

2

Aucune description

Les technologies du Slammer III

Depuis 5 ans, Penn propose chaque année un nouveau modèle un peu plus haut de gamme suivant les précèptes du Spinfisher V. Ce fût d'abord le Conflict, puis le Battle, puis le Clash, ainsi chaque petit frère, voulant surpasser ses ainés s'est vu équiper des meilleures technologies du fabricant américain. Voici un récapticulatif des technologies incorporées au Slammer III (en gras les plus significatives) :

    •    Technologie CNC : Roue de commande et pignon usinés avec la précision d'une technologie numérique, améliorant la souplesse de rotation et la longévité
    •    IPX6 (étancheité norme IP67) : pour affonter la mer et les embruns, le bâti est entièrement étanche, les pièces clefs du moulinets sont protégés
    •    Frein étanche Dura-Drag : système basé sur le même principe que celui des voitures de cours, apporte un frein puissant, progressif et régulier dans le temps, mêmes sous des forces extrêmes de freinages
    •    Nouveau système anti-retour infini (incorporé dans la mécanique)
    •    6+1 Roulements à billes en inox
    •    Bâti, flasques et rotor en Alu : assure un alignement parfait des engrenages même lorsqu'ils sont soumis à de fortes contraintes
    •    Level line : système de bobinage à double oscillation assurant un excellent enroulement du fil ou de la tresse
    •    Superline Spool : bobine équipée d'un ruban en caoutchouc sur le moyeu évitant que la tresse ne glisse lors des fortes tractions
    •    Braid Ready : Bobine renforcée pour supporter la pression importante engendrée par l’utilisation de tresses
    •    Line capacity rings : Gravures à l'intérieur de la bobine indiquant le niveau de remplissage à 1/3 et 2/3 de la capacité totale

Ce que nous apprécions :

La plus grosse amélioration est incontestablement l'étanchéité, vous verrez sur les vidéos que les experts de la Team Penn moulinent dans l'eau et le sable sans se poser de question.

L’autre caractéristique très marquante c’est le nouveau frein, Dura-drag suppléant le réputé HT-100 équipant le Clash, le Conflict et le Spinfisher.
Penn compare sa nouvelle technologie de freinage à celle des voiture de course. Le système est en fait intégré à la bobine, c’est largement plus efficace sur le plan de la douceur et de la progressivité sans altérer la puissance. Pour celle-ci, les valeurs annoncées sont 30% supérieures au Spinfisher, c’est prometteur.

Le Penn Slammer III est équipé du nouveau frein Dura-Drag Le Penn Slammer III est équipé du nouveau frein Dura-Drag Technologie Penn CNC Technologie Penn CNC Le Penn Slammer III, est certifié IP67, un gage de sa bonne étanchéité pour les situations de pêche Le Penn Slammer III, est certifié IP67, un gage de sa bonne étanchéité pour les situations de pêche

3

L'avis Top Fishing

Si vous mettez face-à-face, sur un ring, le Saltiga, le Stella et le Slammer III, vous aurez l’évidence d’un combat inégal. C’est notamment le cas sur le plan de la fluidité et sur la question du poids. Le fabricant US a clairement jeter l’éponge sur ces registres où les Japonais sont et resteront seuls maîtres.

Pourtant, si l’on regarde de plus près, l'américain soulève l'intérêt. Il y a peut-être de quoi faire basculer un avis déjà forgé, car le Slammer III propose :

  • Prix très très attractif, de 200 à 330€ selon la taille (c'est le tiers d'un japonais haut de gamme pour les pêches fortes)
  • Longévité (mécanique éprouvée)
  • Qualité de freinage (puissance, progressivité, et précision)
  • Une étanchéité prouvée (normes américainnes IP67)
  • un SAV de qualité *

Dernière bonne nouvelle, on reçoit un ou deux exemplaire de chaque taille au début du mois d'Octobre, profitez-en avant les rendez-vous allemands d'octobre (qui ponctionnent en général lourdement le stock européen). Les stocks seront insuffisants jusqu'en mars 2017.

* Si nous devions noter le SAV de Pure Fishing, nous lui attribuerions un 14/20, mais depuis la sortie de leur catalogue SAV l'année dernière (bientôt en ligne sur Top Fishing), on penche plutôt vers un 16/20. Sachez que 70% des pièces SAV sont disponibles en France, le reste provient des Etats-Unis. Les conditions sont donc réunies pour une réparation rapide dans la majorité des cas.

John Skinner attrapant un bar rayé lors de son test du Slammer John Skinner attrapant un bar rayé lors de son test du Slammer

4

Vidéos de présentation 

 

Le Test (en anglais)

Une partie de pêche au thon

© Top Fishing, T: 04 42 10 93 20 - Les Terrasses du Port - 13960 Sausset-les-Pins (France) - N°Siret : 40210676900010

>