Utiliser une lampe U.V. pour augmenter vos chances

S'ils sont phosphorescents, vos inchikus, vos turluttes, vos leurres à bavette, vos plombs…  seront bien plus adaptés à la pêche de nuit ou à la pêche profonde. Sachez qu'il existe un phosphorescence UV (ultraviolet), méconnues ces lampes sont pourtant à la fois plus pratiques et plus efficaces. Revenons sur cet accessoire, à la fois peu coûteux et attractif qui vous sauvera des "bredouilles" durant vos pêches en milieu obscur.

Dernière mise à jour le vendredi 06 mai 2016

1

La Phosphorescence

Loin d'être un simple accessoire, une lampe est un outil indispensable pour la pêche nocture. Les pêcheurs confirmés choisissent généralement des lampes frontales, elles permettent de garder les mains libres et d'avoir un éclairage ciblé. L'option s'avèrera bien plus pratique pour réaliser vos montages, mais aussi pour refaire vos nœuds, ou encore pour enfiler vos leurres ou appâts dans la pénombre.

Sachez qu'on emploi également ces lampes pour illuminer le matériel phosphorescent. Les leurres ou turluttes ainsi éclairés sont des proies étonnament attractives pour les prédateurs. Pour rappel, la phosphorescence est le phénomène observé lorsqu'une matière continue à émettre de la lumière après avoir été éclairée. En effet, une molécule phosphorescente possède la propriété d'absorber de l'énergie lumineuse (lumière d'excitation) et de la restituer lentement sous forme de lumière phosphorescente (lumière d'émission). Souvenez-vous que les pigments phosphorescents sont le plus souvent d'une couleur jaune-vert. Dans certains cas, le materiau phosphorescent est pailleté, procédé servant àrenforcer la réflexion de lumière.

Attention, il faut distinguer la phosphorescence de la fluorescence. Sans entrer dans les détails de la physique quantique, on pourra simplifier en affirmant que :

  1. les leurres fluorescents ne renverront aucune lumière dans un environ totalement sombre et leur avantage sera nul par rapport à un leurre aux couleurs traditionnelles.
  2. les leurres phosphorescents, une fois chargés, continueront d’émettre de la lumière quelques minutes après avoir leur chargement.

Seule la phosphorescence vous permettra d’attirer les prédateurs de nuit ou dans les grands fonds, tandis que les couleurs "fluo" seront efficaces dans les environnements faiblement lumineux (eaux opaques, fonds moyens).

La restitution de lumière d'un objet phosphorescent dépend de plusieurs paramètres : 

  • l'intensité de l'éclairage source
  • la longueur d'ondes des photons arrivant sur le matériau
  • la température : avec la chaleur, l'agitation thermique favorise l'excitation des électrons

"Plus l'éclairage de l’objet phosphorescent est long et intense, et plus le phénomène de restitution de la lumière sera durable." Attention, le temps de restitution n’est ni exact ni proportionnel, considerez plutôt que la luminosité d'un objet phosphorescent décroît très progressivement. 

En pêche on considère qu’après deux minutes d'exposition à une source lumineuse, un leurre est suffisament chargé. Ce laps de temps peut paraître négligeable, mais c’est un peu long et pénible à l’usage.

Eclairage des turluttes Oppaï aux rayons U.V Eclairage des turluttes Oppaï aux rayons U.V Au jour, les 3 turluttes continue à être illuminer ! Au jour, les 3 turluttes continue à être illuminer ! Dans le noir total, la non phospho disparaît complètement pendant que les 3 autres s'illuminent. Dans le noir total, la non phospho disparaît complètement pendant que les 3 autres s'illuminent.

2

Eclairage des turluttes oppai aux rayons U.V

Les ultraviolets

L'alternative que nous proposons, c'est de faire appel à une lampe U.V. (ultra-violets). Cette dernière offre des temps de chargement très courts : vous chargerez votre leurre de lumière avec un seul flash lumineux (ou « coup de lampe »). C'est un gain de temps et de confort très appréciable, mais il y a mieux, éclairer ses leurres avec une lampe U.V. permet de s'adresser aux poissons sensibles aux U.V.

Le rayonnement ultraviolet (UV), parfois appelé lumière noire, n’est pas visible à l’œil nu. En effet, les capteurs rétiniens chez l’homme sont sensibles aux longeurs d'ondes comprises entre 400 et 800nm, on parle de "spectre du visible". Aux extrémités, il existe deux types deux rayonnements : les ultraviolets et les infrarouges. Sachez que chez la plupart des poissons, la sensibilité aux rayons ultraviolets est avérée (les rayons UVA, qui ne sont pas dangereux pour l'homme). Cela va même plus loin, les poissons utilisent massivement ces ultraviolets pour communiquer entre eux, par exemple pour envoyer des signaux d’alerte en cas d’attaque de prédateurs. Vous pouvez à ce titre voir l'exeptionnel documentaire « les couleurs du Grand Bleu », où les réalisateurs Anita et Guy Chaumette ont mis en évidence la communication secrète des poissons. On sait depuis Darwin, que l’évolution est le résultat d’une implacable sélection naturelle où seuls les espèces les plus avancées survivent, voici encore un exemple édifiant !

Nous n'avons pas collecté d'informations claires décrivant les relations exactes entre le rayonnement ultraviolet et la phosphorescence. Pourtant, les fabricants de lampes ont constaté sur le terrain que les leurres phosporescents pouvait stocker et restituer les ultraviolets.

Notons qu'il est recommandé d’utiliser des lampes avec une longueur d'onde comprise entre 395/400nm, c'est dans ce spectre que la phosphorescence UV sera optimale pour traquer les poissons. Cette information n'est hélas pas précisée sur les modèles actuellement en vente.

Nous utilisons la lampe U.V de chez Black Magic, pour illuminer les turluttes. Nous utilisons la lampe U.V de chez Black Magic, pour illuminer les turluttes. Test Top Fishing : comparons la phosphorescence obtenue avec une lampe classique vs une lampe u.v Test Top Fishing : comparons la phosphorescence obtenue avec une lampe classique vs une lampe u.v

3

Deux lampes U.V : la Black Magic (à gauche) et Flashmer (à droite)

Les lampes U.V. à ce jour

L'autre grand avantage des lampes U.V., c'est incontestablement leur prix ! Vous trouverez facilement votre bonheur pour une somme comprise entre 10 et 16 euros. Somme pour laquelle, vous obtiendrez des produits de très bonne facture. Voici les deux modèles que nous avons pu tester ces jours-ci, sans leur trouver une différence notable à l'usage.

Notre première recommandation est celle de Flashmer, la mini torche U.V 12 LED.  Grâce à 12 leds très puissantes émettant des ultraviolets, cette lampe vous permettra de recharger plus intensément et plus rapidement vos turluttes, aussi bien pour vos pêches du bord (ex : bichi bachi) qu’en bateau (ex : tataki). Le modèle fonctionne avec 3 piles AAA et est équipé d'une dragonne. Comme toujours chez Flashmer, la disponibilité est excellente.

Notre second choix se porte sur un modèle d'import signé Black Magic, l'UV Torch est équipé de 21 LEDs, elle fonctionne également avec 3 piles AAA. Si la lampe est relativement simulaire à celle de Flashmer, il nous semble qu'elle offre plus d'intensité lumineuse, mais lors de nos tests, après 3 minutes la lumière émise par un leurre phospho était identique avec les deux lampes.  Autre avantage, ici les piles sont inclues, hélas la disponibilité de ce modèle d'import est plus aléatoire.

Et une nouvelle lampe U.V à tres bas prix de la marque Grauvell qui est une lampe compacte émettant 12 leds de lumière Ultraviolet conçue pour activer les parties phosphorescentes des leurres ainsi que différents accessoires phosphorescents. Plus d'infos du produit ici : Lampe Grauvell UV

La lampe UV Flashmer = ideale pour recharger vos turluttes La lampe UV Flashmer = ideale pour recharger vos turluttes Aucune description Aucune description

4

Leurres après l'illumination avec une lampe U.V.

Quelles sont les produits recommandés avec une lampe U.V ?

Les turluttes

Nous conseillerons les turluttes Yamashita (oppai) et les DTD full flash glavoc. Ces petites turluttes qui font jusqu'à 7cm sont à peu près de la taille d'un krill. Pour rappel, c'est une sorte de petite crevette qui compose environ 80% l’alimentation du calamar. Ce dernier pourvu de yeux proéminents, très sensibles, est capable de détecter ainsi que les particules phosphorescentes dans l’eau, dont les krill (le céphalopode se nourrissant essentiellement dans l’obscurité).

Aussi, l'utilisation d'une lampe U.V augmentera considérablement vos chances de pêcher plusieurs calamars en une sortie. De quoi vous régaler !!

Pour ceux qui souhaitent un rappel technique, vous pouvez lire notre actualité sur les différentes techniques de pêche au calamar.

Les inchiku

L’inchiku Hots Big Fin en 120g est une véritable référence pour l’équipe Top-Fishing. Ce leurre historique convient parfaitement pour prospecter les dentis, pagres, pageots, ou encore les chapons… Mais passée la barre des 80m de profondeur, le leurre est plongé dans une quasi-obscurité. Dans ce cas, la version phosphorescente de l'Hot Big Fin prendra tout son sens. Eclairé par une lampe U.V, le leurre deviendra l'arme idéale pour la pêche profonde.

Les 3 coups de coeur Top-Fishing

Trois merveilles quand elle sont combinées avec une lampe à rayons U.V ! 

Illumination de leurres avec une lampe U.V. Illumination de leurres avec une lampe U.V.

© Top Fishing, T: 04 42 10 93 20 - Les Terrasses du Port - 13960 Sausset-les-Pins (France) - N°Siret : 40210676900010