Comment faire facilement des vifs avec des bas d

Les bas de ligne plumes peuvent être bien sur utilisés pour faire directement des prises. Mais ils sont également très utiles pour rapidement faire des vifs destinés aux plus gros prédateurs.

Dernière mise à jour le jeudi 13 août 2015

1

Lançons pour le bar

Beaucoup de pêcheurs se servent de lançons pour pêcher le bar. Très abondants en Atlantique, ils peuvent parfois constituer l’essentiel des proies chassés par ce prédateur. Nous vous conseillons le bas de ligne Micro larves ou Maxi lancons Flashmer pour les capturer facilement. Afin qu’ils gardent toute leur vitalité, un vivier ou à défaut un seau fermé et oxygéné permettra de les garder vivant longtemps. Ils seront alors montés sur un montage constitué d’un émerillon pater noster. Ce dernier recevra une empile d’environ 1.20 à 1.50 m de 40 à 50/100 avec un hameçon 1 à 3/0 selon la taille du lançon. Il sera lesté par un simple plomb (arlesey, palangrotte) sur un « cassant » d’un diamètre inférieur afin de pouvoir libérer le montage en cas d’accroche. Le lançon sera piqué sur l’hameçon par le nez afin d’avoir un maximum de liberté. A la touche, laissez bien le bar engamer avant de ferrer. Une technique simple et…très efficace ! D’autres vifs peuvent bien sur être utilisés comme le severeau, la sardine, l’éperlan, etc. Sachez enfin que même s’il est courant de mettre un vif de taille réduite pour cette espèce, un vif de plus de 20 cm n’est rien pour un bar de plusieurs kilos et il vous permettra de sélectionner les plus beaux spécimens.

Ce lancon sera un vif parfait pour le bar Ce lancon sera un vif parfait pour le bar Un beau bar au lancon Un beau bar au lancon

2

Vifs pour le Fireball

Si le calamar constitue un vif de choix pour la technique du Fireball, sa capture n’est pas toujours possible, surtout en été. Beaucoup d’autres vifs peuvent néanmoins le remplacer efficacement. Manié prés du fond, un bas de ligne comme le micro larves vous permettra de capturer facilement des serrans qui constitueront un vif de choix pour le denti. Attention néanmoins de ne pas les ramener trop rapidement au bateau afin d’éviter qu’ils ne meurent suite à une décompression trop rapide.

En pleine eau, vous pourrez également toucher des maquereaux ou des sévereaux avec des Plumes de mer filaments Flashmer. Facilement repérables au sondeur, ils évoluent prés des boules de poissons fourrages dont ils se nourrissent. Vous pouvez également les repérer en surface par les chasses d’oiseaux. Il est ainsi très facile d’enchainer les prises pour se constituer un bon stock de vifs. Encore ici, un bon vivier vous permettra de les conserver vivant pendant toute la journée de pêche. En  plaçant le vif sur l’hameçon du Fireball, veillez à bien lui fermer la gueule afin d’éviter qu’il ne s’asphyxie. Selon sa taille, une empile adaptée  sera nécessaire afin d’optimiser le ferrage. Maquereaux et sévereaux seront ainsi d’excellents vifs pour capturer au Fireball sérioles, dentis, maigres, liches, etc.

Joli denti matinal Joli denti matinal Plumes de mer filaments Plumes de mer filaments

3

Vif pour la traîne

Que ce soit dans le cadre d’une pêche au monel, au plomb gardian ou encore au downrigger, un vif reste une valeur sure. Un de nos préférés pour ces techniques est l’orphie. Ce poisson ayant une gueule très fine, privilégiez des bas de ligne avec de petits hameçons comme l’excellent Micro larves ou Fines pêches Flashmer.

Pour les capturer, nous vous conseillons la technique de la traine légère proche de la surface. Lesté d’un jig léger (15 à 30 g), celui-ci sera traîné à une vitesse d’environ deux nœuds. Une canne light sera nécessaire afin d’éviter les décrochages qui sont nombreux avec cette espèce. Un vivier ne possédant pas d’angle et alimenté régulièrement en eau permettra leur conservation durant toute la partie de pêche. De forme allongée, l’orphie sera armée de deux à trois hameçons en ligne. Le premier hameçon sera piqué dans le bec afin de le fermer et les autres seront disposés dans le corps. Veillez cependant à ne pas trop blesser le poisson et évitez que le fil soit trop tendu car il briderait sa nage. D’autres vifs comme le severeau ou encore le maquereau seront également très attractifs. Il sera ainsi possible de capturer sérioles, dentis, liches, etc. Concernant la pêche de la liche, sachez qu’il est possible de la rechercher sur les hauts fonds sans aucune plombée à une vitesse de 2/3 nœuds.

Belle liche faite au vif Belle liche faite au vif Ce vif permettra de rechercher de très beaux prédateurs Ce vif permettra de rechercher de très beaux prédateurs

4

Pêche au broumé

Au broumé, l’hameçon est généralement esché d’une sardine. Sachez pourtant qu’un vif peut souvent faire la différence en cas de poissons difficiles. Même s’ils sont attirés par le broumé, les prédateurs peuvent parfois « bouder » vos appâts. En émettant de fortes vibrations, un vif déclenche souvent l’agressivité naturelle des carnassiers et leur enlève toute méfiance. Nous vous conseillons de faire vos vifs à l’avance car ils seront plus difficiles à faire une fois que vous êtes sur votre poste car le broumé attirant les prédateurs, le poisson fourrage sera plus rare. Afin qu’il conserve toute sa vitalité, privilégiez un simple assist hook piqué par le nez. Dans le cas d’une pêche légère pour la bonite, un Mutu light circle 5114 Owner est excellent. En pêche au broumé du thon, un Gamakatsu Nautilus circle ou un Circle Thon 39960 T – DT Mustad résisteront aux fortes pressions du combat. Avec ce type d’hameçons, ne ferrez jamais sous peine de sortir l’hameçon de la gueule du poisson. Il suffit de régler votre frein  relativement fort afin que le poisson se ferre tout seul.

 Que ce soit dans une pêche au broumé (sérioles, thons etc.) ou pour une traine profonde au downrigger visant le denti, même les pêcheurs au gros utilisent les bas de ligne. Rien n’empêche d’ailleurs les pêcheurs aux leurres d’installer un vif en attente sous le bateau pendant qu’ils manient leur shad. Car chacun sait que même le prédateur le plus méfiant ne peut résister à un vif bien présenté ! En fait, quel que soit son niveau, chaque pêcheur devrait posséder des bas de ligne sur son bateau.

Des severeaux qui feront d excellents vifs Des severeaux qui feront d excellents vifs Gros thon rouge Gros thon rouge

© Top Fishing, T: 04 42 10 93 20 - Les Terrasses du Port - 13960 Sausset-les-Pins (France) - N°Siret : 40210676900010

>