Pêche des baïnes aux leurres en Atlantique

En Aquitaine, de longues plages bordées de dunes sont le terrain de jeu de pêcheurs aux leurres qui n’hésitent pas à affronter les vagues pour traquer les bars. Du pays Basque à la Gironde en passant par les Landes, ces passionnés pratiquent une pêche aussi physique que technique nécessitant un matériel spécifique.  

Dernière mise à jour le mardi 26 novembre 2013

1

Les baïnes

De puissants courants

Bien que d’apparence plate, ce type de plage recèle des zones où les prédateurs viennent chasser : les baïnes. Il s’agit en fait de vastes dépressions temporaires dans le sable. Ces mares résiduelles ouvertes vers la mer forment une cavité qui se remplit à marée haute et se vide à marée basse. Elles sont séparées de la côte par une langue de sable et les courants puissants qui s’y forment rassemblent beaucoup de vie. Lançons et autres poissons fourrages s’y nourrissant, ils attirent inévitablement leur prédateurs. Les bars mouchetés nommés pigueys dans la région y sont ainsi nombreux. Les baïnes attirent aussi des bars francs ou louvines dont le poids est en général bien supérieur. Les pêcheurs sportifs locaux l’ont compris depuis longtemps et les recherchent activement aux leurres.

Mangeurs d’écume...

Les pêcheurs aux leurres aquitains ont pour habitude de se surnommer entre eux les « mangeurs d’écume ». En effet, la pêche dans les rouleaux est une technique nécessitant beaucoup d’engagement physique. Passer plusieurs heures à moitié immergé en affrontant vagues et courant en effectuant des lancers très puissants est un véritable sport.

Ici, le poisson se mérite ! 

2

En pratique

Cette pêche se pratique généralement en s’avançant dans l’eau pour gagner de précieux mètres au lancer et afin de pouvoir atteindre avec des leurres les premiers rouleaux où chassent les bars. Si certains utilisent des waders pour se protéger du froid, beaucoup de ces pêcheurs privilégient par sécurité des combinaisons de plongée en néoprène qui offrent l’avantage de ne pas se remplir d’eau. En termes d’équipement, un simple sac à dos pour accueillir vos leurres, du fil, de l’eau, etc. vous sera très utile. Nous vous conseillons aussi un pic type surfcasting qui offre un double avantage : Il vous servira à prendre appui dans les courants comme avec un bâton de wading et vous permettra d’y poser la canne en position haute, ce qui protégera votre moulinet des vents chargés de sable lorsque vous souhaiterez vous reposer. Même si l’équipement peut paraitre assez restreint (canne/moulinet/leurres), celui-ci-sera choisi pour correspondre parfaitement à cette technique spécifique et aux contraintes de ces conditions très particulières.

Quitte à avoir peu de matériel, autant avoir le meilleur !

3

La bonne canne

Pour pêcher dans un tel milieu, une canne longue est indispensable pour lancer loin et afin de pouvoir passer son fil au dessus des vagues en la maintenant en position haute. En effet, une hauteur de vague importante fait que la ligne colle à l’eau, rendant l’animation du leurre presque impossible. La taille moyenne sera donc d’environ 3 m. Certains préféreront une 2,80 m et d’autres monteront jusqu’à 3,30 m. Elles devront être de trés bonnes lanceuses, être assez légères pour être maniées durant des heures et pouvoir propulser des leurres de 20 à 60 gr environ.

Voici une sélection de cannes réunissant toutes ses qualités choisies par l’équipe TOP FISHING : 

TENRYU : 

  • Dragon express Tenryu : La canne utilisée par Xavier sur les photos ! Elle offre une bonne polyvalence grâce à sa plage de puissance étendue et sa taille tout en restant légère et maniable.
    Longueur : 2,90 m. poids 207 g. Lancer : 20/60 g
    Voir la fiche produit
  • La série des Venturis 300 et 330 Tenryu : Cannes très puissantes pour les pires conditions météo et le lancer de gros leurres.
    Disponibles en taille 3 m (250 g) et 3,30 m (311 g). Puissance de lancer 10/90 g. 
    Voir la fiche produit
  • Shore Dragon Tenryu : Une longueur très rare pour une canne à leurres de 3,5 m permettant de bien dégager le fil au dessus des vagues.
    Poids : 240 g. Puissance de lancer de 20/80 gr.
    Voir la fiche produit

DAIWA :

  • Tournament SW AGS 962XHXFS : Un concentré de technologie avec un blank HVF (très haute concentration de carbone) et des anneaux carbone AGS (les plus légers au monde !). Un bijou !
    Taille : 2,90 m. Poids : 205 g. Lancer: 14/56 g.
    Voir la fiche produit

4

Les bons leurres

Les distances de lancer sont très importantes car il faut atteindre les premières vagues qui sont éloignées. Les leurres choisis devront donc se propulser à de fortes distances. Mais ils doivent néanmoins conserver une nage attractive. Les principaux leurres utilisés sont les casting jigs, les lipless minnows et même les sticks baits.

L’équipe TOP FISHING vous conseille cette sélection de leurres ayant fait ses preuves dans de telles conditions.

5

Les casting jigs

P Boy jig casting Tackle House : 25, 35, 50 et 65g

Capable d’atteindre des distances de lancer incroyables. Son profil effilé correspond parfaitement aux lançons chassés par les prédateurs des baïnes.
Voir la fiche produit

Metal forcast Smith : A choisir en 28, 40 et 60g

Se lance particulièrement loin. La tête fendue lui donne un frétillement en queue même sur une simple récupération linéaire. Au moindre twitch, il effectue de vives embardées latérales très attractives.
Voir la fiche produit

6

Les lipless minnows et jigs minnow :

Leurres allongés sans bavette. Les lipless minnows ont le corps creux des minnows. Les jigs minnows pèsent plus lourds car ils possèdent un corps plein. Ces derniers percent mieux le vent mais coulent plus rapidement. Ces leurres ont la capacité de se désaxer latéralement sur un twitch. Il est ainsi possible des faire nager en walking the dog sous l'eau.

Blue Code Maria : 115 mm / 25g

Grace à son transfert de masse par piston, ce lipless minnow se lance très loin. Nageant en walking the dog, il gagnera à être manié avec des stops. Il descendra alors en dodelinant de maniêre très attractives. Armé d’origine d’hameçons Owner. Un des leurres fétiches pour dette technique !
Voir la fiche produit

Staggering Swimmer heavy type Shimano : 125 mm / 35g

Ce jig minnow possède une densité exceptionnelle autorisant des distances de lancers record. Son revêtement aux reflets holographiques est particulièrement attractif. Il réagit immédiatement au moindre twitch avec des écarts latéraux de forte amplitude (jerks). Conçu avec une armature traversante de type « trough wire ». Equipé d’origine d’hameçons Owner.
Voir la fiche produit

Wander 95 S Lucky Craft : 95 mm / 21g

De taille plus réduite que le reste de notre sélection, ce lipless minnow possède une nage chaloupée en S (« swimming ») sur simple récupération. Il sera donc parfait pour les bars méfiants ou lorsqu’ils chassent de petites proies. Il peut aussi être manié par petits coups de scions pour une nage en walking the dog très fine. Un leurre qui a la réputation d’être un véritable anti-bredouille !
Voir la fiche produit

7

Stick baits

Les sticks baits sont des leurres de surface qui se manient en walking the dog. Flottants, bien peu de ces leurres se lancent loin. De même, beaucoup nagent mal dans les vagues. Pour cette technique, seuls quelques modèles aux distances de lancers hors normes et à l’efficacité éprouvée dans de telles conditions seront privilégiés : 

Patchinko original Xorus : 140 mm / 25 g

Avec son profil étudié en soufflerie, le Patchniko atteint des distances impressionnantes. Il nage en walking the dog et son équilibrage arrière créant un effet de bascule à chaque tirée, le leurre tape aussi avec sa tête biseauté à la surface en créant des éclaboussures très attractives. Un incontournable pour cette pêche et un des leurres préférés de Xavier !
Voir la fiche produit

Z-claw Zenith : Original (100 mm / 20 g) et Medium (120 mm/30 g) : 

Avec son centre de gravité abaissé et sa nage très basse dans la pellicule de l’eau, ce stick bait tient très bien les vagues et se propulse loin. Il a même la capacité à passer sous l’eau dans la houle. Une référence ! 
Voir la fiche produit

Super Spook Heddon : 125 mm / 25 g

Un grand classique qui n’a plus à faire ses preuves ! Grace à sa grosse bille très sonore émettant des ondes basses fréquences, ce leurre atteint de très bonnes distances de lancer. Il tient relativement bien la vague et il est très facile à manier en walking the dog. Nous vous conseillons d’effectuer de longues tirées bien détachées qui le feront nager en long slides (Fort dérapage latéral du leurre crée par un jerk tout en "rendant la main").
Voir la fiche produit

© Top Fishing, T: 04 42 10 93 20 - Les Terrasses du Port - 13960 Sausset-les-Pins (France) - N°Siret : 40210676900010