Leurres Sticks baits

Les Stick Baits sont des leurres bâton en traduction littérale qui n'ont pas d'action propre en ramené linéaire. Ils doivent donc être animer pendant la récupération pour développer leurs effets de nage. Sous l'impulsion d'une tirée sèche, le leurre produit une embardée latérale, à gauche ou à droite. En procédant par une succession continue de Twitchs, le Stick Bait évolue en Walking the Dog. On pourra accentuer cet effet de nage en zigzag par des tirées plus prononcées conclues en rendant la main afin de le laisser produire une embardée plus longue d'un côté ou de l'autre (long slide). Il ne faut pas hésiter non plus à marquer quelques courtes pauses en cours de récupération. Les attaques interviennent alors très souvent au redémarrage du leurre.

Dernière mise à jour le lundi 24 juillet 2017

1

Bien manier un stickbait

Le stickbait est un leurre de surface sans bavette. Il ne possède donc pas de nage à proprement parler et c’est le maniement du pêcheur qui lui donne son évolution si particulière en zig-zag. Cette nage constituée d’une succession d’écarts latéraux est nommée « walking the dog » car elle ressemble à celle d’un chien allant de droite à gauche quand on le promène. Mais cette animation particulière n’est pas si simple à réaliser pour un débutant. Grâce à un équilibrage spécifique, un stickbait effectue un vif écart latéral lorsqu’on effectue une tirée sèche nommée twitch. Mais pour effectuer cette embardée, le leurre ne doit pas être continuellement tracté. Il faut donc rendre légèrement la main après chaque twitch en rabaissant le scion vers le leurre. Vous constaterez rapidement qu’il est alors facile de faire nager votre stickbait en « walking the dog ». 

Avis du team : 

Si vous débutez au leurre de surface, nous vous conseillons de commencer en détachant bien chaque tirée. Votre stickbait doit faire un écart latéral bien marqué pour être attractif. Afin que son dérapage sur le coté se termine jusqu’au bout, il sera nécessaire de redonner un peu de mou juste après la tirée. Ce n’est que lorsque vous aurez réussi à bien décomposer ce mouvement que vous pourrez alors accélérer le rythme.

Pêche d'un loup au StickBait Pêche d'un loup au StickBait

2

Des animations variées

Si la simple nage en walking the dog peut fonctionner, sachez néanmoins qu’une animation trop mécanique n’est pas recommandée. Ainsi, nous vous conseillons d’alterner des rythmes lents avec des accélérations sur quelques mètres. De même, ponctuer ce maniement avec des pauses pouvant atteindre plusieurs secondes apportera plus de vie à votre imitation. Il est également possible d’effectuer de très larges embardées nommées long slides. Le principe est d’accentuer la tirée et de bien rendre la main afin que le stickbait effectue un écart latéral de plus forte amplitude.

Chaque tirée devra être bien être détachée et il conviendra de laisser le leurre terminer son embardée jusqu’au bout. Pour cela, il sera nécessaire de bien redonner du mou dans la ligne en redirigeant le scion vers le leurre. Ce maniement est particulièrement recommandé pour pêcher des spots précis ou en présence de poissons peu actifs ou méfiants.

Animation d'un stickbait en Walking the Dog Animation d'un stickbait en Walking the Dog Animation d'un stickbait avec des long Slides Animation d'un stickbait avec des long Slides

3

Choisir la taille de son stickbait

Il existe de nombreux types de stickbaits. Le premier critère de choix sera sa taille. En effet, tout comme un poisson nageur, votre stickbait devra correspondre à la taille des proies présentes.

Ainsi, en début de saison, nous vous recommandons d’utiliser des modèles de 5 à 8 cm.

En automne, le poisson fourrage étant plus grand, des modèles de 8 à 12 cm seront privilégiés.

Sachez également que le choix de la taille peut également être conditionné par l’activité du poisson. Lors de conditions difficiles comme avec une forte luminosité, des eaux très claires et en absence totale de vent, des petits stickbaits plus discrets seront plus efficace sur les prédateurs. 

Tango, Spook … un grand choix de Stickbait existe : voici nos préférés Tango, Spook … un grand choix de Stickbait existe : voici nos préférés

4

Aucune description

La sonorité des stickbaits

Un autre critère à prendre en compte est la sonorité de votre leurre. Ainsi, les stickbaits ayant une forte caisse de résonnance et doté d’une grosse bille comme le Super Spook Heddon émettent des ondes basses fréquences qui ont la particularité d’être très puissantes et de se propager sur de grandes distances. Ces vibrations spécifiques sont bien connues des prédateurs qui les ressentent sur leur ligne latérale car elles correspondent à des proies qu’ils ont l’habitude de consommer tels que les sévereaux. Elles s’avèrent très efficaces pour la prospection de vastes surfaces à la recherche de poissons en activité. Cette forte sonorité sera également un avantage en présence de vent et avec une mer ridée à un peu agitée car elle se détache bien du bruit ambiant.

Voici une sélection de stickbaits émettant des ondes basses fréquences qui ont fait leurs preuves :

Les stickbaits ayant une sonorité plus claire grâce à de plus petite billes en acier, en tungstène  ou en verre émettent de leur coté des ondes hautes fréquences. Ces sonorités plus aigues  correspondent à celles produit par les crevettes, les maquereaux ou encore les crabes. Beaucoup moins puissantes, elles sont particulièrement adaptées aux conditions les plus calmes et aux poissons difficiles. Les leurres émettant des sons aux timbres clairs sont donc excellents dans les zones calmes comme les parcs à coquillages, les estuaires, les étangs méditerranéens, etc. Ce type de sonorité est également parfait quand les ondes basses fréquences ne fonctionnent pas et engendrent des attaques sans suite, - ce qui est plus fréquent qu’on ne le pense. Plus discrets, ces stickbaits produisant des vibrations hautes fréquences sont ainsi bien plus adaptés aux poissons méfiants et éduqués.

Retrouvez ici une sélection de stickbaits produisant des ondes hautes fréquences :

Il existe même des stickbaits ne produisant aucun son. Ces leurres silencieux sont très utiles dans les situations les plus compliquées telles que des conditions très calmes, de fortes chaleurs, une eau particulièrement claire, de très faibles fonds, etc. Ils sont également recommandés dans les zones subissant une très forte pression de pêche car les prédateurs s’habituent rapidement au son des leurres.

Voici une sélection de stickbaits silencieux :

Conseil Top Fishing :

Quand on pêche aux leurres de surface, il est nécessaire d’avoir des stickbaits de tailles et de sonorités différentes afin de s’adapter à toutes les conditions. Comme nous vous l’avons expliqué, la taille sera choisie en fonction des conditions et du secteur prospecté. Une bonne stratégie de pêche est de commencer avec des leurres aux sonorités basses fréquences afin de ratisser un maximum de surface à la recherche de poissons actifs. Si celui-ci ne fonctionne pas, nous vous recommandons de passer à un stickbaits aux sonorités plus claires. En absence de touches, il sera alors possible de passe à un leurre silencieux. Ainsi, le Zara Puppy Spook s’est montré très efficace quand rien ne semblait vouloir mordre. Dans les zones très calmes telles que les estuaires et les étangs salins, ce petit stickbait peut même être utilisé exclusivement. 

l'Heddon Spook transparent l'Heddon Spook transparent Z-Claw Orginal 500G Z-Claw Orginal 500G Sardine Run, le stickbait signé Smith Sardine Run, le stickbait signé Smith Leurre Megabass Giant Dog X - Ayu Leurre Megabass Giant Dog X - Ayu Un autre StickBait vedette : le Z-Claw Un autre StickBait vedette : le Z-Claw Zip Sea Pen Zip Sea Pen Zara Puppy Spook, Natural Leopard Frog Zara Puppy Spook, Natural Leopard Frog

Dossier : Pêches d’été aux stickbaits

© Top Fishing, T: 04 42 10 93 20 - Les Terrasses du Port - 13960 Sausset-les-Pins (France) - N°Siret : 40210676900010