Lancer dans les chasses

Le terme « chasse » renvoie à une meute de prédateurs ayant regroupé et acculé à la surface un banc de petits poissons fourrages (sardines, anchois, etc.) afin de les dévorer. Les signes extérieurs peuvent être discrets mais généralement les poissons carnassiers créent dans leur frénésie alimentaire des remous et des éclaboussures parfois impressionnantes. De même, les oiseaux marins tels que mouettes ou sternes plongent en grand nombre afin de venir prendre  part à ce festin, ce qui permet de repérer de loin les chasses.

Dernière mise à jour le lundi 02 janvier 2012

1

Poissons rencontrés

La plupart des prédateurs sont amenés à créer des chasses dés qu’ils sont suffisamment nombreux. Les plus petites espèces que vous rencontrerez seront les maquereaux, les billards, les oblades, etc. Les chasses de bars ou loups seront-elles aussi repérables par les groupes d’oiseaux qui piquent à la surface. Les chasses de pélagiques tels que pélamides, bonitous, liches, tassergals et thons montreront de fortes éclaboussures, les prédateurs se déplaçant à forte vitesse et n’hésitant pas à sauter hors de l’eau. En exotique, de très nombreux poissons seront susceptibles de créer une chasse (ex : carangues, thons, etc.)

Dans ces intenses périodes alimentaires, quel que soit le poisson rencontré, lancer un leurre dans la chasse s’avérera très productif et permettra des prises rapides et nombreuses. Selon l’espèce en présence, le leurre pourra être un casting jig, un poisson nageur, un jig minnow, un popper, etc.

Pêche au lancer dans les chasses Pêche au lancer dans les chasses

2

Chasses de petits prédateurs

Dans le cas de maquereaux, oblades, etc., ces prédateurs possèdent de petites gueules et chassent généralement des proies de tailles réduites. Il sera alors nécessaire de pêcher avec des leurres dont la taille devra correspondre aux poissons chassés.

Certains utilisent une mitraillette constitués de multiples petits leurres (plumes, leurres souples) et lestée d’une cuiller lourde pour multiplier les prises. Ce train de leurre necessitera alors une canne assez longue et pouvant supporter le poids de la cuiller (taille 2,40 à 3 m / poids leurres 50 à 100 gr).

En ligne fine il sera aussi possible d’utiliser directement de petits casting jigs quand les maquereaux sont de bonne taille comme par exemple avec les maquereaux espagnols (canne 2,10 à 2,40 / poids leurres 5 à 30 g ).

Maquereau dans les chasses Maquereau dans les chasses

3

Chasses de bars / loups

Pour l’anecdote, c’est en voyant les chasses de bars en meutes que les romains l’on nommé loup (Lupus en latin) en référence à sa façon de chasser en meute. Les meilleurs leurres à utiliser dans ces circonstances seront les poissons nageurs (stickbaits, jerkbaits, poppers, minnows, lipless minnows) ainsi que les leurres souples (finess, shads) armé en tête plombée. 

Matériel : 

  • Lignes de 12 à 20 lb
  • Poids des leurres: 10 à 30 gr 
  • Cannes entre 2,10 et 2,40  m (cannes bateau)
  • Moulinets taille 2500 à 4000

4

Pélamide dans les Chasses, encore une très belle prise pour Stéphane

Chasses de petits pélagiques

Les petits pélagiques recherchés seront les pélamides (nommées aussi « bonite à dos rayé »), les bonitous, etc. Leurs bancs pouvant être constitué de très nombreux individus sont capables de créer de très vastes chasses. Ces poissons étant rapides et ciblant généralement des petites proies, un leurre dense pouvant être ramené rapidement et se lançant loin sera tout à fait approprié. Le casting jig (10 à 50 gr) sera ainsi un des meilleurs leurres à utiliser dans ces circonstances mais vous aurez aussi la possibilité de toucher ces pélagiques avec de petits jigs minnows (6 à 10 cm), des jerkbaits (8 à 12 cm) et même des leurres de surface comme les poppers et les stickbaits (8 à 12 cm)

Matériel : 

  • Lignes de 15 à 20 lb
  • Poids des leurres: 10 à 50 gr 
  • Cannes entre 2,10 et 2,40 m (cannes bateau)
  • Moulinets taille 3000 à 4000
Stéphane, journaliste halieutique avec sa belle pélamide Stéphane, journaliste halieutique avec sa belle pélamide Bruno, votre conseiller Top Fishing, avec des pélas Bruno, votre conseiller Top Fishing, avec des pélas

5

Chasses de liches

Les liches isolant mulets et autres poissons fourrages sur les hauts fonds, les chasses se font souvent « à courre » par un ou plusieurs individus. Elles sont assez rapides et il n’est pas rare que ces prédateurs coursent les poissons jusqu’au rivage. Elles sont très reconnaissables car les poissons chassés nagent très rapidement en sautant hors de l’eau et en effectuant de vives embardées à cause du manque de profondeur qui les accule en surface. Ces chasses n’étant pas fixes, elles sont difficiles d’approches. Les liches appréciant courser sur une bonne distance leurs proies, il faudra donc des leurres se propulsant loin. Ces poissons aimant aussi la vitesse, il sera nécessaire d’utiliser des leurres qui ne décrochent pas quand ils sont maniés vivement. Elles réagissent bien aux poppers, aux stickbaits, aux jerkbaits ou aux swimbaits articulés. Pour tous ces leurres, privilégiez des modèles avec une armature traversante typé exotique et d’une taille de 12 à 20 cm.

Matériel : 

  • Lignes de 20 à 50 lb
  • Poids des leurres: 20 à 100 gr 
  • Cannes entre 2,40 et 2,60 m
  • Moulinets taille 4000 à 6000
Pêche d'une liche dans les chasses Pêche d'une liche dans les chasses

6

Chasses de thons

(voir l’actualité « Les meilleurs leurres pour la pêche du thon », « Bertox Tuna », « sélection cannes à lancer pour le thon », etc.)

Thons blancs ou thons rouges font des chasses spectaculaires avec de très fortes éclaboussures. Il est fréquent que ces poissons sautent entièrement hors de l’eau, ne laissant plus de doute sur l’origine de la chasse. Même si les thons rouges peuvent atteindre plusieurs centaines de kilos, ils sont généralement focalisés sur des bancs de sardines et autres petits poissons fourrages dépassant rarement de 12/14 cm. Vos leurres devront donc correspondre en taille et en forme à ces proies. Le thon étant un prédateur appréciant la vitesse, casting jigs, jigs minnows seront des leurres très efficaces. Les thons apprécient aussi les leurres de surface comme le popper ou le stickbait. Etant donné la puissance de ces poissons, vos leurres devront impérativement être robustes et posséder une armature traversante intégrale. 

Matériel : 

  • Lignes de 40 à 80 lb
  • Poids des leurres: 30 à 100 gr 
  • Cannes entre 2,40 et 2,60 m
  • Moulinets taille 4500 à 6000
Thon dans les chasses Thon dans les chasses Pêche dans les chasses Pêche dans les chasses

7

Conseil Top Fishing

L’approche des chasses en bateau doit se faire à distance afin de ne pas effrayer le banc de poisson.

Une approche trop rapide ou trop proche dispersera le banc de poissons fourrages et fera sonder les prédateurs. Il est donc essentiel de se maintenir à une certaine distance, d’où l’intérêt de posséder des leurres se lançant loin.

Aller plus loin :

© Top Fishing, T: 04 42 10 93 20 - Les Terrasses du Port - 13960 Sausset-les-Pins (France) - N°Siret : 40210676900010